Equipement professionnel

Comment gérer la sécurité des accès d’entreprise ?

La sécurité des accès est d’une importance capitale pour une entreprise. Et pour cause, les intrusions et cambriolages peuvent être très dommageables à l’activité de la société et à l’intégrité physique des personnes. Quelles sont les meilleures façons de les prévenir, et quels dispositifs pour piétons peut-on utiliser ?

Les règles de base pour prévenir les intrusions

Ces dernières années, le nombre de cambriolages en entreprise a baissé grâce à la popularisation des systèmes d’alarme et de vidéosurveillance. Cependant, les locaux professionnels restent des cibles de choix pour les malfaiteurs du fait des machines et marchandises qu’ils peuvent contenir. Le contrôle d’accès physique s’impose comme nécessité impérieuse pour les patrons soucieux de la bonne marche de leur entreprise.

Les abords des sites d’entreprise sensibles doivent être dotés de protections renforcées comme des clôtures hautes et robustes. On peut également installer des portes blindées, des plots et des rails pour barrer le passage aux véhicules non autorisés. L’extérieur doit être bien éclairé, et des arbres régulièrement taillés, car ils permettraient aux cambrioleurs de se cacher. Des films anti-infractions et des barreaux installés aux fenêtres et des serrures multipoints sur les portes peuvent stopper les tentatives d’intrusion. Les documents importants et les serveurs informatiques doivent faire l’objet d’une attention particulière.

Des prérequis sont de mise en ce qui concerne la vidéosurveillance et la télésurveillance. L’employeur doit informer les salariés de la mise en place d’un système de contrôle d’accès physique géré à distance. Si l’entreprise compte plus de 50 salariés, la direction doit préalablement mettre au courant le Comité d’entreprise et le comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT). Le recueil des données doit également être porté à la connaissance de la Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL), et le Code du travail doit être consulté en ce qui concerne le travail de nuit, les astreintes et le travail des jours fériés.

Il peut être utile de faire la distinction entre vidéosurveillance et télésurveillance. La vidéosurveillance consiste à surveiller un site en utilisant un réseau de caméras, avec en option la possibilité d’enregistrer les images. On peut régler le système de façon à ce que l’enregistrement se mette en route uniquement si des mouvements sont détectés. La télésurveillance est, quant à elle, une prestation fournie par des agents de sécurité extérieurs à l’entreprise, qui interviennent en cas de problème.

Les dispositifs de contrôle d’accès physique des piétons les plus prisés

Les obstacles de sécurité tels que les portillons, les tourniquets et les tripodes ont montré leur efficacité en matière de filtrage des piétons. Souvent fabriqués en acier de construction et dotés de serrure anti-vandale, les portillons peuvent être automatiques ou non, pivotants ou coulissants, motorisés ou manuels. Ils sont adaptés aux usages intensifs. Les tourniquets, qui peuvent venir renforcer les portillons, permettent également d’assurer le contrôle d’accès physique des personnes. Ils ont l’avantage de pouvoir s’adapter à la configuration du site, et d’empêcher le passage des objets encombrants et des deux-roues. Des modèles simples ou doubles, automatiques ou manuels, sont disponibles sur le marché.

Faciles à installer et à entretenir, les tripodes, qui sont adaptés à un usage intérieur, existent aussi en version motorisée et semi-automatique. Généralement, ils permettent une trentaine de passages par minute. L’acier inoxydable avec lequel ils sont confectionnés en fait des matériels durables. Quant au système de gestion des autorisations, l’entreprise a le choix entre le badge, le kit interphone, l’identification biométrique, le bouton poussoir ou encore le clavier à code. Il est à noter qu’il est possible de personnaliser les tourniquets, les portillons et les tripodes. Pour cela, le plus simple, c’est faire appel à un fournisseur spécialisé qui peut en même temps se charger de l’installation.

Related posts

Comment les franchises optimisent l’agencement de leurs boulangeries ?

Protégez vos locaux et vos équipes des incendies

Entreprises et collectivités, équipez-vous en rangements performants

L’installation de sa climatisation à Paris : comment procéder ?

Ce qu’il faut pour ouvrir un bar

Création de support PLV : pourquoi un expert ?