Maison - Jardin

Avec la piscine en béton, faire le choix de la liberté

Contrairement aux autres matériaux utilisés dans la construction de piscine, le béton n’est pas soumis aux contraintes de terrain, de forme ou de type de revêtement à mettre par-dessus. Lorsque le propriétaire fait le choix de construire sa piscine en béton, il s’octroie le droit de laisser libre cours à ses envies.

Plusieurs techniques, en fonction du résultat recherché

Construire une piscine en béton présente de nombreux avantages pour le futur propriétaire, mais également pour les constructeurs.

En effet, avec ce matériau, il existe de nombreuses techniques de construction de piscine à Nîmes, allant des plus traditionnelles au plus moderne. Toutes sont encore d’usage à l’heure actuelle et le constructeur choisit en fonction des moyens financiers dont il dispose, mais également du résultat attendu par le porteur de projet.

La plus vieille méthode nécessite le recours à des parpaings, lesquels sont disposés tout autour des parois de la piscine. À des distances régulières sont érigés des poteaux en béton qui vont consolider le mur de parpaings, en plus de la structure métallique intercalée entre eux. Une dernière couche de béton est ensuite coulée pour rendre l’ouvrage encore plus solide.

Autre méthode qui a fait ses preuves, le béton coulé. Cette fois, après avoir creusé le trou pour accueillir la piscine, les ouvriers s’attellent à poser les treillis métalliques et les coffrages dans lesquels sera coulé le béton. Ce dernier sera versé en continu, c’est-à-dire que le fond, les parois et les éventuels escaliers seront façonnés d’une seule traite. Pour ce faire, la bétonnière devra tourner en continu jusqu’à ce que la structure de l’ouvrage soit achevée.

Une technique plus moderne nécessite un savoir-faire un peu poussé des ouvriers. Il s’agit du béton projeté, lequel nécessite également un équipement spécifique. L’ossature métallique et le coffrage (moins fourni que pour le béton coulé) sont posés en amont, sur les parois et le fond de la piscine. Ensuite, le béton est projeté à l’aide d’un canon à air comprimé. Le but sera de recouvrir la structure d’une couche de béton de 2 à 3 cm d’épaisseur.

Toutes les fantaisies sont permises, ou presque

Du côté du porteur de projet, nul besoin de choisir la meilleure technique. Son embarras se portera plus sur la forme à donner à la future piscine. En optant pour la piscine en béton, il peut se permettre de personnaliser la forme, mais doit tout de même faire valider son idée auprès des autorités compétentes, sous peine de se voir refuser le permis de construire.

Related posts

Comment trouver un logement de luxe en Bretagne ?

Sécurité : les points faibles de votre maison

Rénovation système électrique, les points à savoir

L’immobilier de demain, avec Eric Arnoux

Quelle clôture choisir pour mon jardin ?

Quelques idées déco pour relooker la chambre de votre petit garçon