Services professionnels

Guide complet sur la domiciliation d’entreprise

Rate this post

Il est capital de sélectionner la domiciliation d’entreprise la plus adaptée à la situation de la société et aux attentes de l’équipe dirigeante. Plusieurs règles sont incontournables dans le processus de choix d’une domiciliation. Cette dernière imposant des contraintes fermes une fois choisie. Il est possible de trouver un espace partagé à partir de 300 euros. Mais il faut débourser au moins 100 euros pour un bureau privatif et souvent entre 2000 et 3000 euros pour des locaux incluant plusieurs bureaux. Explications.

Comment choisir la domiciliation ?

La domiciliation d’entreprise est une étape essentielle pour la création d’une société. La domiciliation est une contrainte légale précédant la validation par le greffe de l’immatriculation.

Les entrepreneurs doivent choisir entre plusieurs options pour effectuer cette démarche. En effet, chaque type de domiciliation comporte simultanément des restrictions, des opportunités et un coût. Parfois, choisir une domiciliation, c’est aussi mettre de côté le budget indispensable pour la réaliser.

Domiciliation d’entreprise : une définition 

Tout savoir sur la domiciliation d’entreprisecommence par retenir la définition de ce processus. De façon brève, la domiciliation d’entreprise s’applique aux micro entreprises comme aux entreprises individuelles. La domiciliation fait partie du processus permettant l’immatriculation de la structure dans le Registre des Métiers (RM) ou dans le Registre du Commerce et des Sociétés (RCS). 

Domicilier une entreprise, c’est lui attribuer une adresse administrative. Cette dernière permettant à l’entreprise d’exister légalement. L’adresse administrative peut être différente de l’adresse physique où se trouvent les entrepôts ou les unités de production de l’entreprise.

La domiciliation d’entreprise c’est : d’une part, la boîte postale de la société. D’autre part, le siège social de la structure, permettant de l’identifier précisément.

Quelles options pour domicilier son entreprise ?

En termes de bon plan, l’option la plus simple consiste à domicilier sa structure à l’adresse personnelle de l’entrepreneur. Cette option est plus appropriée pour les porteurs de projets, les micro entrepreneurs et les entrepreneurs individuels. Elle peut être utilisée qu’il s’agisse d’une activité commerciale, artisanale ou d’une profession libérale. Pour ces secteurs d’activités, la domiciliation peut être définitive.

En revanche, les sociétés ne peuvent être domiciliées qu’à l’adresse personnelle de leur dirigeant, mais jamais à celle d’un des associés. Cette domiciliation, ne peut excéder les cinq ans. 

Il est possible de domicilier son entreprise dans un local commercial ou dans un espace servant d’incubateurs à des entreprises et communément appelé “coworking”. L’utilisation d’un local commercial possédé ou loué est aussi possible. Mais dans ces cas, le local en question doit respecter les règles sanitaires, de sécurité et d’urbanisme en vigueur.

Related posts

Serrurier à Bezons, comment réagir en cas d’urgence ?

Comment choisir une agence SEO ?

Comment réussir l’organisation de votre événement professionnel ?

Trouver votre plombier chauffagiste à Sarcelles pour tous vos dépannages

Comment bien choisir son entreprise de sécurité privée ?

Comment réussir l’ouverture de votre restaurant ?

Leave a Comment